Gloutons et dragons

Gloutons et dragons

Kui, Ryoko

Casterman

  • par (Libraire)
    7 novembre 2017

    Dans le donjon, personne ne vous entendra vous goinfrer...

    Avis aux joueur(se)s de jeux de rôle, voici votre nouvelle référence pour rendre fou votre MJ ! Patchwork improbable entre Food Wars et Naheulbeuk, cette nouvelle série est un véritable régal (ahah !).

    Laïos, chevalier aventurier et chef d’une petite guilde, tente d’atteindre le dernier étage d’un gigantesque donjon, créé par un sorcier mégalomane. Malheureusement, une rencontre avec un dragon rouge va sceller le destin de la prêtresse du groupe, et soeur du chevalier, qui aura le temps de téléporter ses amis avant de se faire croquer. Revenus à l’entrée du donjon sans argent et sans vivres, la guilde se sépare et se voir réduite à trois membres : Laïos, Marcyle l’elfe magicienne et Tylchak, le halfling voleur. Abandonnés, affamés, fauchés, leur dernier espoir de récupérer le corps de leur amie avalée par le dragon pour la ressusciter est de retourner dans le donjon, affronter ses monstres, et les cuisiner.

    Horrifiée à cette idée, Marcyle refuse tout net, mais la discussion est interceptée par un nain, qui propose au groupe de servir de guide et de cuisinier, car il vit dans les premiers étages du donjon depuis quelques années. La nouvelle équipe repart ainsi, incertaine de ce qu’ils vont affronter et surtout ingurgiter...

    Gloutons & Dragons se résume à trois ingrédients : de l’heroic fantasy, des recettes de cuisine aux ingrédients improbables et beaucoup d’humour. La mixture est savamment dosée, sans oublier de respecter le but principal de l’histoire : retrouver le dragon et ramener la soeur de Laïos au plus vite. L’inventivité est omniprésente dans le bestiaire, tout comme pour les environnements, les pièges, les recettes, les autres aventuriers. L’univers est incroyablement vivant, fluide et cohérent dans ses folies.

    Si vous voulez vous amuser dans un récit fantastique à la base ultra classique mais complètement réinventée, de plus dotée d'un vrai fil conducteur, sautez sur Gloutons & Dragons, vous allez passer un excellent moment.


  • Manga délicieusement loufoque

    Des aventuriers se retrouvent à court de provisions alors qu’ils sont en pleine exploration d’un donjon. Ils décident – certains contraints et forcés – alors de se nourrir de ce qu’ils trouveront au fur et à mesure de leur avancée, à savoir, de monstres et de plantes. Heureusement, ils rencontrent en chemin un nain qui en a fait sa spécialité et qui se joint à eux. Il va leur apprendre, chapitre après chapitre, à cuisiner et à assaisonner leurs adversaires.

    Ce manga est très agréable à lire. Cette parodie est de la même trempe que le Donjon de Naheulbeuk, et c’est un plaisir de suivre cette troupe composée d’un chevalier fin gourmet, d’une mage récalcitrante, d’un voleur flegmatique et d’un nain aux talents culinaires inégalés. Ils sont complémentaires et il est marrant de les voir évoluer ensemble.

    Les personnages sont donc amusants, mais l’intrigue en elle-même est entrainante. On a envie de savoir ce que la suite va réserver aux héros, quels monstres ils vont rencontrer… et comment ils vont le cuisiner ! De plus, les dessins sont sublimes et pleins de détails. Un vrai plaisir pour les yeux.

    En conclusion, un manga que je conseille chaudement. J’ai passé un excellent moment de lecture et j’ai adoré les illustrations. Il me tarde d’avoir le tome 2 entre les mains.